Avec la MiPad, Xiaomi lance sa première tablette

Actuel numéro cinq du marché chinois des mobiles, Xiaomi compte débouler sur le marché des tablettes en présentant sa MiPad.

Fondé en avril 2010, le groupe Xiaomi s’est jusqu’à présent focalisé sur la téléphonie mobile. En dévoilant officiellement la MiPad, sa première tablette tactile, la firme chinoise compte partir à la conquête de nouveaux marchés.

Avec sa taille de 7,9 pouces, la MiPad se veut une concurrente directe de l’iPad Mini Retina d’Apple ou de la Nexus 7 de Google.

Techniquement parlant, la MiPad est équipée d’un écran de 7,9 pouces au format 4:3, un écran d’une résolution de 2 048 x 1 536 pixels.

Cette tablette embarque également un processeur Tegra K1 de NVIDIA cadencé à 2,2 GHz, un GPU 192 Kepler, 2 Go de mémoire vive, 16 ou 64 Go de stockage extensible à 128 Go par une carte microSD, un APN à 8 mégapixels en f/2.0, une caméra frontale de 5 mégapixels, des haut-parleurs stéréo et une batterie de 6 700 mAh, sans oublier une connectivité Wi-Fi 802.11ac et Bluetooth 4.0, mais sans 3G ni 4G.

Avec ses dimensions de 202,1 x 135,4 x 8,5 mm, son poids de 360 grammes, et ses différents coloris (blanc, gris, vert, jaune, bleu turquoise et rose), la version 16 Go sera commercialisée à 250 dollars et la 64 Go à 300 dollars, des tarifs très agressifs.

Xiaomi dévoile sa première tablette : MiPad
Xiaomi dévoile sa première tablette : MiPad

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJaguar Type E Lightweight : fin de la série 50 ans après
Article suivantAxelle Lemaire en direct de la rédaction de 20 Minutes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here