Moverio : Epson annonce la commercialisation de ses lunettes pour smartphones

Epson vient de dévoiler ses Moverio, des lunettes-écrans se connectant à un smartphone pour pouvoir visionner des vidéos comme sur un écran de cinéma.

Alors que Google semble trainer les pieds à commercialiser ses lunettes connectées, Epson profite du champ libre pour annoncer la commercialisation de ses Moverio.

Concrètement, les Moverio ressemblent à des lunettes de soleil. Ne pesant que 88 grammes, elles sont ultra légères, mais peuvent surtout se connecter à un smartphone pour pouvoir regarder des vidéos comme sur un écran de cinéma. En concentrant son regard au centre, le porteur des Moverio a l’impression de regarder grand écran de 320 pouces. S’il élargit son champ de vision, il apercevra principalement les alentours réels.

Si la première utilité est de visionner des films et des contenus vidéo disponibles sur son smartphone, ces lunettes permettent à priori de voir tout ce qui est visible sur l’écran de son terminal, ce qui inclut également le surf sur internet par exemple ou une application de cartographie.

Alors que les Moverio seront commercialisées entre 430 et 575 euros, ils est également prévu que plusieurs applications dédiées soient proposées comme plus-value pour ces lunettes.

Epson a présenté les Moverio, des lunettes qui se connectent aux smartphones
Epson a présenté les Moverio, des lunettes qui se connectent aux smartphones

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentProjet LiveWire : Harley Davidson passe à l'électrique
Article suivantiOS 8 – Bêta 2 : Plans s'enrichit de « visites guidées » en 3D

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here