Mozilla : un bug expose les données personnelles de 76 000 développeurs

Une banale opération d’assainissement des données des développeurs a eu pour conséquence de publier les données personnelles de 76 000 personnes sur un serveur public.

L’assainissement des données est une opération normalement banale et sans conséquence. Ce n’est pas ce qui est arrivé lors de l’une de ces opérations à la Fondation Mozilla.

Concrètement, après un assainissement des données des développeurs, 76 000 adresses mails de développeurs et 4 000 mots de passe cryptés se sont par mégarde retrouvé publiés sur un serveur public. Dès la découverte de cela par ses équipes, Mozilla a rapidement coupé l’accès à ce serveur, même si toutes ces données personnelles des développeurs du Mozilla Developer Network (MDN) ont été exposées à tout le monde pendant un mois.

En annonçant cette nouvelle, la Fondation précise qu’« aucun trafic suspect n’a été détecté à destination de ce serveur ». Il n’en demeure pas moins que cet incident, ce bug ou cette faute, n’est pas fait pour améliorer la renommée de Mozilla.

Il est par ailleurs encore ajouté que les mots de passe concernés « ne peuvent pas être utilisés pour s’authentifier sur le MDN aujourd’hui », mais que la Fondation Mozilla recommande tout de même aux utilisateurs concernés de les changer s’ils permettent de se connecter à d’autres comptes.

Mozilla : les données de 76.000 développeurs exposées sur Internet
Mozilla : les données de 76.000 développeurs exposées sur Internet

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPédophilie : la surveillance de Gmail a aussi du bon
Article suivantGoogle Now Launcher est disponible pour tous

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here