MVNO : Google préparerait une véritable bombe !

Cela fait quelque temps que l’on sait que Google s’intéresse à proposer une offre MVNO. Selon le Wall Street Journal, il pourrait s’agir d’une véritable bombe dans le marché des télécoms américain.

Alors que Google va déployer son service d’accès internet par fibre optique dans quatre nouvelles villes américaines, on sait depuis longtemps que la firme de Mountain View s’intéresse aux télécommunications. C’est donc relativement sans surprise que l’on a appris récemment que Google s’intéressait à devenir VVNO, c’est-à-dire opérateur mobile virtuel.

Mais selon le Wall Street Journal, l’arrivée de Google dans le petit monde des opérateurs mobiles pourrait bien faire office de véritable bombe ! Le quotidien américain livre en effet l’idée que le géant d’internet aurait derrière la tête.

On sait que Google a passé des accords avec T-Mobile et Sprint dans le but de pouvoir utiliser leur réseau en marque blanche, jusque-là rien de spécial.

Là où cela devient intéressant, c’est que l’idée de Google serait de mettre en concurrence les réseaux de manière à ce que l’utilisateur profite toujours du meilleur réseau possible. Le Wall Street Journal prétend ainsi que « le service inclura une nouvelle technologie qui scannera les connexions cellulaires fournies par Sprint et T-Mobile, ainsi que les points d’accès Wi-Fi, afin de choisir le meilleur signal pour faire transiter les appels, les SMS et les données ».

Bien que certains opérateurs MVNO proposent déjà des offres multiréseau, Google aurait donc l’intention d’aller plus loin en sautant automatiquement d’un réseau à l’autre au gré de leurs performances. Plutôt que simple opérateur virtuel, la firme de Mountain View se placerait donc plutôt comme opérateur de métaréseau, un concept qui pourrait bouleverser tous les modèles économiques actuels.

Si cette approche serait tout bénéfice pour les utilisateurs, elle va surtout sérieusement ébranler un marché qui est déjà en crise sur fond de guerre des prix.

D’après les sources du Wall Street Journal, la démarche de Google ne viserait pas à faire baisser les prix. Pourtant, cette course au meilleur réseau pourrait aboutir à un système d’enchères pour les meilleures connexions qui pourrait tout de même tirer les prix vers le bas.

Le Wall Street Journal précise encore que l’offre de Google pourrait être lancée dès le premier semestre de cette année sur l’ensemble du territoire des États-Unis.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec Workmail, Amazon se lance dans la messagerie pour entreprises
Article suivantRosetta : pas de survol rapproché pour retrouver Philae

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here