MX4 Pro : Meizu adopte aussi le lecteur d’empreintes

À l’instar d’Apple et de Samsung, Meizu devrait équiper son prochain smartphone haut de gamme, le MX4 Pro, d’un lecteur d’empreintes digitales. Meizu MX4 Pro : le lecteur d'empreinte confirmé par une nouvelle photo

Selon les dernières rumeurs, le constructeur chinois Meizu doit sortir deux smartphones haut de gamme en cette fin d’année. Le MX4 est déjà connu et c’est vers le second modèle que toutes les interrogations se focalisent. Selon certains bruits de couloir, il pourrait s’agir du MX4 Pro.

Cette attente sur les nouveaux appareils Meizu s’explique à plusieurs niveaux, comme le fait que la marque chinoise fait des incartades à son traditionnel FlyMe OS en présentant une adaptation de ses modèles à Ubuntu Touch, des changements qui prévoient également le remplacement des Exynos.

Malgré ces intentions, le MX4 reste sous Android 4.4 KitKat habillé de FlyMe 4.0 et sera animé par un processeur Exynos 5430. Le reste de la configuration devrait comprendre 3 Go de RAM, un capteur photo de 20,7 mégapixels, une webcam de 13 mégapixels et un écran QHD de 5,4 pouces.

À la différence du MX4, selon certains clichés qui circulent sur le net, leMX4 Pro devrait en plus embarquer un lecteur d’empreintes digitales.

Dernier point très important, cette configuration relativement bien musclée devrait être proposée au tarif qui ne devrait pas excéder les 300 euros en Chine. Reste à savoir quand est-ce qu’il arriver dans nos contrées, et à quel prix.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec Helpouts, Google permet de consulter un médecin en ligne
Article suivantDroit à l’oubli : 146 000 demandes dont 20% de la France

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here