Ne célébrez pas l’arrivée du printemps le 21 mars, ce sera trop tard !

Si vous souhaitez célébrer l’arrivée du printemps le 21 mars, comme chaque année, vous avez tout faux. En effet, cette année, il débutera le 20 mars 2016 à 5 heures 30 minutes et 12 secondes. Pourquoi est-ce qu’elle arrive un jour plus vite ? En raison de l’équinoxe.

L’arrivée du printemps n’est pas seulement une date sur un calendrier, cet événement correspond à un phénomène astronomique. Plus précisément, le printemps débute exactement au moment où le soleil traverse le plan de l’équateur terrestre. À partir de ce moment exact, l’illumination quotidienne devient plus longue dans l’hémisphère nord que dans l’hémisphère sud, ce qui indique le passage de l’hiver au printemps dans notre hémisphère.

Si l’arrivée du printemps arrive le 20 mars cette année, c’est également parce que toutes les années ne comportent pas le même nombre de jours. Comme l’année astronomique dure précisément 365,2422 jours, notre calendrier compte 365 ou 366 jours par année, selon qu’il s’agisse d’une année bissextile ou pas. Ces différences dans le calendrier expliquent donc aussi pourquoi la célébration de l’arrivée du printemps n’est pas toujours le 21 mars.

Mais ce n’est pas tout. Alors que l’arrivée du printemps correspond à un événement astronomique, les météorologistes ne sont pas forcément du même avis. Ils partent du constat que la température moyenne maximum de l’été a lieu à la mi-juillet et qu’elle marque le milieu de la saison estivale. De là, en revenant en arrière dans le calendrier, le début de l’été à lieu début juin, donc le début du printemps au début mars, soit trois mois plus tôt.

Dès lors, quand faut-il célébrer l’arrivée du printemps ? Comme le printemps rime avec arrivée des beaux jours, il suffit de commencer à retrouver ses habits plus légers pour sortir profiter des chauds rayons du soleil. À ce propos, il est bon de rappeler que trop s’exposer au soleil n’est pas bon pour la santé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLorsque Facebook va lancer son Bot Store, tout va changer…
Article suivantUn physicien disparu en 1938 au secours des ordinateurs quantiques

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here