Nobel de Chimie 2014 : récompense pour la microscopie à fluorescence à très haute résolution

La prestigieuse institution a décidé de décerner le prix Nobel de Chimie 2014 à trois chercheurs pour leur développement de la microscopie à fluorescence à très haute résolution, une amélioration notable de la puissance des microscopes.

C’est ce mercredi que le prix Nobel de Chimie 2014 a été décerné aux Américains Eric Betzig et William Moerner et à l’Allemand, Stefan Hell. Ces trois chercheurs sont récompensés pour leur développement de la microscopie à fluorescence à très haute résolution, une amélioration notable de la puissance des microscopes.

Pendant longtemps, la microscopie a été limitée par une limite théorique présumée, fixée à 0,2 nanomètre par l’Allemand Ernst Abbe en 1873. Plus d’un siècle plus tard, la science a fait suffisamment de progrès pour outrepasser cette limitation. C’est grâce à des molécules fluorescentes que les lauréats du Nobel de Chimie 2014 ont réussi à contourner cette limitation, des travaux qui ont abouti relativement récemment.

Comme le souligne le prestigieux jura, « Leur travail pionnier a fait entrer la microscopie optique dans la dimension nanométrique ».
Après la remise des prix Nobel de Médecine et de Physique, le prix Nobel de Chimie est le troisième prix à être remis cette saison. Les prix Nobel de Littérature et de la Paix sont respectivement attendus pour jeudi et vendredi, alors que celui d’Économie sera annoncé lundi prochain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSamsung : Here déjà disponible en bêta
Article suivantFacebook : fin de la sacro-sainte transparence ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here