Nom, prise jack, déception… les dernières rumeurs sur l’iPhone 7

Les dernières rumeurs sur l’iPhone 7 reparlent de la prise jack, mais aussi de son nom et de la déception qu’il suscite déjà.

Depuis qu’Apple a officialisé l’iPhone 6s, les rumeurs évoquent de long en large ce que pourrait être, ou ne pas être, l’iPhone 7. La seule chose qui semble pour le moment acquise c’est que la marque à la pomme devrait logiquement le présenter au mois de septembre. Pour le reste, tout ce qui se dit à son sujet est à prendre avec des pincettes. C’est d’autant plus vrai si on pense à la prise jack au sujet de laquelle les rumeurs sont très contradictoires.

Un iPhone 7 avec ou sans prise jack ?

Depuis que les rumeurs parlent de l’iPhone 7, il existe une grosse incertitude au niveau de la prise casque traditionnelle (mini-jack). Sera-t-elle présente ou pas ? Photos à l’appui, des rumeurs au mois de mars parlaient de sa disparition. D’autres images, en mai cette fois, démontraient sa présence. Alors que le doute semble permis, le Wall Street Journal affirme aujourd’hui que la disparition de la prise jack serait certaine.

Pas de clichés pour prouver les dires du Wall Street Journal, mais les propos d’un dirigeant d’Apple un peu trop bavard à l’occasion d’une conférence avec des ingénieurs. Par contre, on ne sait pas ce qui remplacera cette prise, faudra-t-il utiliser le connecteur Lightning ou un casque/écouteur Bluetooth ?

La question qui se pose est bien évidemment de savoir pourquoi Apple ferait disparaitre la prise jack de son smartphone vedette. La réponse pourrait se trouver au niveau de son design. Se passer de la prise de 3,5 mm de diamètre permettrait de rendre le mobile encore plus fin, mais procurerait également plus de place pour la batterie. Un autre argument serait la qualité audio. La norme de la musique streamée sur Apple Music ayant basculé vers du 96 kHz/24-bit, les casques/écouteurs traditionnels ne sont pas capable de diffuser le son sans interférence.

Alors que ce changement s’apparente à une mauvaise nouvelle pour tous ceux qui ont investi dans un casque de qualité muni d’une prise jack, la bonne nouvelle est qu’Apple devrait logiquement proposer un adaptateur. Il ne faut en effet pas oublier que les utilisateurs doivent pouvoir continuer à utiliser Apple Music et iTunes.

Un iPhone 7 décevant ?

Alors que l’iPhone 7 n’a pas encore été dévoilé par Apple, certains font déjà part de leur déception à son sujet. En fait, depuis qu’il se murmure que ce modèle ne sera pas révolutionnaire, mais que celui de 2017 le sera, nombreux sont ceux qui le considèrent déjà comme un simple smartphone de transition sans grande innovation.

Les rumeurs évoquent d’ailleurs depuis longtemps un iPhone 7 sans grand changement au niveau de son design. La refonte majeure présagée par la version 7 ne devrait donc pas être au rendez-vous. En fait, les seules nouveautés évoquées pour le moment sont une capacité de stockage qui pourrait être portée à 256 Go ainsi qu’une nouvelle caméra plus performante dotée d’un capteur double.

Un iPhone 7 qui ne s’appellera pas iPhone 7 ?

VentureBeat a peut-être l’explication à cet iPhone 7 de transition. Selon le site américain, l’intention d’Apple serait d’adopter un cycle de renouvellement de trois ans au lieu de deux. En clair, cela signifierait que l’iPhone 7 n’arriverait qu’en 2017 et que ce n’est qu’une simple déclinaison améliorée de l’iPhone 6 s qui serait proposée cet automne. Son nom ? À priori un dérivé proche d’iPhone 6 qui ne serait pas iPhone 7.

Là encore, ce changement de cycle pose la question du pourquoi. La réponse à cette question est à priori simple : il devient compliqué de renouveler l’iPhone, surtout de lui apporter de l’innovation.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRemplacer du matériel ne sera plus un problème pour la licence avec Windows 10 Anniversary Update
Article suivantKepler : K2-33b, une des plus jeunes exoplanètes jamais découvertes
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here