NSA : espionnage au cœur des présidences sud-américaines

Le scandale de PRISM suite aux révélations d’Edouard Snowden ne cesse de faire des vagues. Les présidences d’Amérique du Sud sont au centre de plusieurs scandales.

La diplomatie américaine aura bien du pain sur la planche si elle compte redorer son blason vis-à-vis des pays d’Amérique du Sud. Si la chaîne de télévision brésilienne Globo a récemment révélé que les communications de la présidente brésilienne Dilma Rousseff et du président mexicain Enrique Peña Nieto avaient été espionnées par la NSA, il semblerait maintenant que ce serait carrément le serveur mail gouvernement mexicain qui aurait été piraté.

Selon le rapport d’Edouard Snowden fourni à Der Spiegel, l’opération de piratage « Tailored Access Operation » a ciblé le serveur de messagerie du gouvernement mexicain permettant ainsi aux services secrets américains d’avoir accès aux courriels du précédent président du Mexique, Felipe Calderon.

Il ne s’agit que de la nième vague suscitée par les révélations d’Edouard Snowden, et certainement malheureusement pas la dernière.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité