Onedrive-d pour accéder à OneDrive sous Linux

Depuis que Canonical a annoncé la fin de son hébergement cloud, l’éditeur encourage les utilisateurs à migrer vers d’autres solutions. Un outil, Onedrive-d serait même en cours de préparation pour Microsoft OneDrive.

Cela fait maintenant un certain temps que Canonical, l’éditeur de la distribution GNU/Linux Ubuntu, invite ses utilisateurs à migrer leurs données hors de son hébergement cloud pour d’autres services. Face aux offres concurrentes proposées par Microsoft, Google, Dropbox et autres, l’alternative conseillée pourrait bien être OneDrive.

En effet, un nouvel outil baptisé Onedrive-d est actuellement en cours de développement, un outil qui permet la synchronisation avec les serveurs OneDrive de Microsoft. Articulé autour des API de Microsoft, ce projet se base sur Python OneDrive.

Alors que c’est le blog spécialisé OMG Ubuntu qui rapporte cette information, il faut préciser que le code source est disponible sur Github mais que son installation n’est pour le moment pas simplifiée. Les personnes intéressées doivent donc récupérer le code et installer les dépendances.

Une fois l’installation faite, une fenêtre de connexion permettra de s’authentifier sur son compte Microsoft et de choisir un dossier local pour la synchronisation.
Il est encore précisé qu’il est prévu que Onedrive-d soit compatible avec Ubuntu, Red Hat, CentOS et Fedora.

Microsoft OneDrive s'invite officieusement sur Linux
Microsoft OneDrive s’invite officieusement sur Linux
Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook est toujours le n°1 chez les adolescents américains
Article suivantYouTube s'enrichit d'un nouveau système de messagerie

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here