Onoff : plusieurs numéros avec une seule SIM

Onoff est une offre originale qui permet de générer en quelques instants le nombre de numéros de téléphone nécessaire pour son smartphone, même en ayant qu’une seule carte SIM.

Les avantages d’une adresse e-mail par rapport à un numéro de téléphone sont qu’elle peut être utilisée sur n’importe quel appareil et que l’on peut en créer autant que l’on souhaite pour en avoir une personnelle, une professionnelle, une pour sa petite copine, etc. Désormais, grâce à onoff, c’est aussi possible pour les numéros de téléphone.

L’offre totalement originale de onoff est de permettre la location instantanée de numéros de téléphone mobile en utilisant une application éponyme, onoff. Il ne s’agit pas d’une carte SIM, ni d’un abonnement, mais juste de numéros de téléphone disponibles grâce à la technologie cloud number.

Hormis le fait de pouvoir avoir autant de numéros de téléphone que l’on souhaite sur un seul et même smartphone, même équiper d’une seule SIM peut s’avérer très pratique, si son mobile est à court de batteries ou en panne, il suffit d’utiliser n’importe quel autre appareil et d’installer l’application pour pouvoir téléphoner comme d’habitude.

Disponible pour iOS et Android onoff est très simple à utiliser. Il est possible d’obtenir un numéro en quelques secondes. Le service est gratuit pour le moment, pendant les quelques semaines qui suivent le lancement de l’application. Par la suite, le prix sera plus que raisonnable vu qu’il sera de 2,99€ par mois.

Les petits plus proposés par onoff sont qu’il est possible de personnaliser chaque numéro en coupant à volonté les appels, les SMS, la messagerie, etc., mais aussi le fait que l’application supporte les SMS, les photos, les messages audio, la vidéo, etc.

Si vous avez besoin de plusieurs numéros de téléphone, il ne vous reste plus qu’à tester onoff.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMWC 2015 : tout le monde attend le surpuissant MX5 de Meizu
Article suivantActivité industrielle : optimisme et fragilité

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here