Orange annonce des changements dans ses offres TV et Livebox Jet

L’opérateur Orange vient d’annoncer quelques changements dans son offre TV et ses forfaits Livebox Jet.

Orange vient d’annoncer quelques changements dans ses offres, des modifications qui concernent son offre TF et les forfaits Livebox Jet.

Au niveau de son offre TV, Orange annonce la disparition des bouquets « Standard » et « Extra ». Ils seront remplacés par les bouquets « Famille » et « Famille Max ».
Le bouquet « Famille » se composera des chaines AB1, Animaux, Boomerang, Boomerang +1, Baby TV, Boing, E!, Encyclo, Escales, Game One, Game One +1, KZTV, LCI, Mangas, MCM, MCM Top, Paris Première, RFM TV, Trace Sport Stars, Toute l’histoire, Trace Tropical et Voyage. Il est proposé à 10 euros par mois, comme le bouquet « Standard » précédemment.

Pour 5 euros de plus, le bouquet « Famille Max » inclut en plus Chasse et Pêche, iConcerts, Histoire, M6 Music, Melody, Mezzo, Mezzo Live HD, Piwi +, National Geographic, Nat Geo Wild, Playboy, RTL9, Télétoon +, TV Breizh, Ushuaïa TV et le service TFou Max.

Ces deux bouquets sont actuellement gratuitement accessibles, et cela jusqu’au 11 février prochain.
Parallèlement à cela, Orange annonce que :

Le forfait Livebox Jet perd quelques plumes l’offre Deezer Premium comprise dans les offres Livebox Jet va disparaitre alors qu’ils étaient les derniers à encore le proposer. Que les abonnés qui profitent actuellement de l’offre de streaming musical se rassurent, leur privilège va continuer tant qu’ils ne changent pas de forfait.

Par la même occasion, l’espace de stockage dans le cloud offert par Orange avec son forfait va passer de 100 Go à 10 Go pour les nouveaux abonnés.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInternet Explorer 11 : publication d’une faille de sécurité sévère
Article suivantApple : les meilleurs hôpitaux américains testent HealthKit

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here