Orange et SFR lance le SMS « nouvelle génération »

C’est en toute discrétion qu’Orange et SFR lancent dès aujourd’hui le « SMS de nouvelle génération ».

Face à la popularité grandissante des messageries instantanées, il est force de constater que les SMS et MMS ont d’ores et déjà perdu la guerre. L’arrivée du « SMS de nouvelle génération » ne devrait pas y changer grand-chose, d’autant plus que son lancement se fait en toute discrétion.

C’est en effet en toute discrétion qu’Orange et SFR viennent de lancer ce nouveau service, un « SMS de nouvelle génération » qui ambitionne tout de même de se mettre au même niveau que les applications de messageries instantanées.

À l’utilisation, le « SMS de nouvelle génération » s’intègre directement à l’application de messagerie de base des téléphones. Le système permet la conversation en direct, que ce soit avec une ou plusieurs personnes, avec l’envoi de fichiers pouvant peser au maximum 100 Mo. Pour communiquer, le service utilise la 4G, ce qui signifie que les échanges seront gratuits, mais comptabilisés dans le forfait data des abonnés.

La chose intéressante des « SMS de nouvelle génération » est qu’ils ne nécessitent pas l’installation d’une application dédiée vu que tout se passe via l’application de messagerie intégrée directement à Android.

Selon 01net, le service ne sera pourtant pas disponible pour tout le monde. Seuls les possesseurs de smartphones Galaxy S5 peuvent utiliser ce service pour le moment, bientôt suivis par ceux de Sony Xperia Z2 et Z3, à partir du 7 avril.

Pour les propriétaires d’appareils non compatibles avec les « SMS de nouvelle génération », ils recevront des SMS et MMS classiques s’ils en reçoivent.

Afin de proposer les « SMS de nouvelle génération » a un maximum de mobinautes, Orange et SFR prévoient de proposer une application à installer sur les smartphones Android non compatibles.
Il est à noter que 01net indique « une interopérabilité avec d’autres opérateurs mobiles pour plus tard ».

Est-ce que cela va relancer l’intérêt pour les SMS et MMS ? Ce n’est vraiment pas certain.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSuper Mario 64 HD : le premier niveau en HD !
Article suivantGitHub : cible d’une importante attaque DDoS

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here