Orange : un moteur « Google actualités » spécifique à la presse française

Grâce au moteur de recherche « Le Moteur » conçu par Orange, il est possible d’obtenir les sujets d’actualité puisés dans huit titres de la presse française.

C’est dans les articles du Figaro.fr, Les Echos, Libération, Le Parisien, L’Express, Le Nouvel Observateur, Le Point et L’Équipe que « Le Moteur » indexe des contenus afin d’y déceler les informations qui font le buzz selon les requêtes de recherches effectuées sur le site d’Orange.

Ce service a été développé par Orange sur la base d’un accord conclu en 2010 avec le groupement d’intérêt économique (GIE) ePresse Premium. Le but de ce nouveau moteur de recherche n’est pas de concurrencer « Google actualités », mais plutôt de promouvoir la presse française. D’ailleurs, autre différence entre Orange et Google, Orange partagera les revenus publicitaires générés par « Le Moteur » alors que Google est sous pression pour trouver un accord à ce sujet.

Pour finir, comme exemple de « Le Moteur » pour le jeudi 13 décembre à 19 heures, c’était la rémunération du livret A qui était le sujet le plus populaire.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSFR : le Nexus 4 de Google disponible dès le 18 décembre, mais…
Article suivantApple vs Google : la bataille passe maintenant aussi par Plans vs Google Maps

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here