OS X : un tiers réussi à consulter les données des utilisateurs de l’antivirus MacKeeper

La société Kromtech, éditeur de l’antivirus MacKeeper pour OS X, a été la cible d’un piratage. Sans gravité, vu qu’il a été fait par un spécialiste en sécurité. Il a tout de même réussi à voir les données personnelles des 13 millions d’utilisateurs enregistrés.

Forbes rapporte qu’une base de données contenant des informations personnelles relatives aux utilisateurs de l’antivirus MacKeeper pour OS X a été consultée par une personne n’appartenant pas à Kromtech, l’éditeur de cette solution de sécurité. Ce piratage est sans conséquence vu qu’il a été fait par Chris Vickery, un spécialiste en sécurité. Il est tout de même inquiétant, car ce sont les noms, adresse e-mail, numéro de téléphone, adresse IP, code d’activation du programme et renseignements sur les licences en cours de 13 millions de clients qui ont été exposés à une personne qui aurait pu être potentiellement malveillante.

Chris Vickery a précisé qu’il « n’a pas réalisé de copie » de cette base de données. Il a tout de même fait part de son étonnement de pouvoir accéder si facilement à ces données personnelles. Il a d’ailleurs conseillé à Kromtech d’améliorer la sécurité des données de ses clients.

L’entreprise a réagi en félicitant le spécialiste et en indiquant avoir pris des mesures : « Nous avons rapidement corrigé le problème suite à cette découverte ». Elle indique aussi que « Des analyses de nos systèmes de stockage nous ont permis de comprendre qu’une seule personne avait pu accéder à ces données. Nous avons également la certitude que ces informations n’ont pas été divulguées auprès d’autres tiers. »

Au final, le fait que les données des utilisateurs de l’antivirus MacKeeper soient insuffisamment protégées n’a pas débouché sur un vol réel de donnée. Il est tout de même inquiétant de noter qu’un éditeur d’antivirus, normalement spécialisé dans la sécurité, soit si vulnérable à ce genre de piratage.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAprès une comète à Halloween, c’est un astéroïde qui frôlera la Terre à Noël
Article suivantUne Ford autonome sur les routes californiennes en 2016

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here