Oulah! : une appli pour connaitre les produits défectueux ou dangereux

Le rappel des véhicules Volkswagen trafiqués est un bon exemple de produits défectueux rappelés par son fabricant. Quels sont les autres produits dans le même cas ? L’appli Oulah! est là pour vous répondre.

Être informé des risques que l’on court serait une bonne chose, car cela nous éviterait certainement de mauvaises surprises. Par exemple, lorsqu’un produit alimentaire est retiré du marché, ou un médicament, etc. Dans le même ordre d’idée, on peut ajouter à cela le rappel des produits défectueux, comme les véhicules Volkswagen qui ont été trafiqués, ou les tablettes Nvidia Shield pour cause de batterie défectueuse.

La question est de savoir comment être au courant de tous les produits concernés par des rappels ? Certes, les médias en parlent, mais pas toujours. Alors, comment faire ?

Oulah! : une appli mobile qui vous tiendra informé

Oulah! Est une nouvelle application disponible pour iOS en Android. Son but ? Justement d’avertir les consommateurs de tous les produits rappelés.

Simple et pratique, cette appli répertorie tous les rappels de produits sur le marché et les propose sous forme de liste catégorisée. Ensuite, il est possible de choisir une rubrique, un produit, et d’obtenir le nom exact du produit, la marque et le problème rencontré.

Détail intéressant, une notification apparait sur le smartphone de l’utilisateur dès qu’un nouveau produit est référencé comme défectueux, dangereux, périmé …

Comme cette application est gratuite, il ne vous reste plus qu’à la tester.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentRoaming : l’Europe supprime les frais d’itinérance mobile
Article suivantAvec Google, le marché de l’automobile va changer
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here