Pas d’atterrissage historique pour SpaceX

SpaceX aurait pu tenter de récupérer le premier étage de sa fusée Falcon 9. La société a préféré remettre à plus tard sa tentative.

Avec son lanceur Falcon 9, SpaceX devait lancer Deep Space Climate Observatory (DSCVR), un satellite destiné à observer l’activité solaire et ses effets sur la Terre. Cette partie de la mission s’est déroulée comme prévu.

La véritable inconnue de ce lancement était surtout de savoir si le premier étage de la fusée Falcon 9 pourrait se poser sans encombre sur une barge dans l’Atlantique, un essai qui avait échoué lors de sa première tentative.

Tout s’est parfaitement déroulé, le booster s’est dirigé vers l’endroit souhaité. Comme le précise Elon Musk dans un tweet, l’engin de la taille d’un immeuble de 14 étages est arrivé « bien vertical ». Mais voilà, l’atterrissage historique n’a tout de même pas eu lieu.

En effet, en raison de vagues géantes, SpaceX a préféré ne pas mettre la barge en position.
Elon Musk, le patron de SpaceX, a tweeté : « Si la barge avait été là, l’atterrissage aurait probablement été un succès ».

La bonne nouvelle est que SpaceX a encore 12 lancements prévus cette année, de quoi réussir certainement cet atterrissage historique tant attendu.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSNCF : l’ensemble des trains français avec du Wi-Fi d’ici la fin de 2016
Article suivantTrois nouveaux kits de refroidissement liquides chez Corsair

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here