Peugeot annonce la 308 GT, concurrente directe de la Golf GTI

Avec sa gamme 308, l’intention de Peugeot est de venir titiller Volkswagen sur le terrain de la Golf, à commencer par la nouvelle 308 GT qui va venir directement concurrencer la Golf GTI.

C’est depuis la sortie de la 308 que Peugeot était attendu au contour avec une version sportive de sa compacte. En annonçant la 308 GT, le constructeur automobile pose la première pierre de sa gamme de compactes sportives.

En attendant une éventuelle 308 R qui viendrait taquiner la Golf R, cette 308 GT se positionne en concurrent direct de la Golf GTI, au même titre que la déclinaison diesel de cette nouvelle sportive se place face à la Golf GTD.

Embarquant une quatre cylindres essence 1.6 turbocompressée, conçue en partenariat avec BMW, de 205 ch adaptés aux normes de pollution Euro 6, la 308 GT est capable d’accélérations de 0 à 100 km/h en 7,5 secondes pour une consommation contenue à 5,6 l/100 km, ce qui correspond à des émissions de CO2 de 130 g/km. Si le modèle essence est exclusivement associée à une boîte manuelle à six rapports, la version diesel équipée d’un 2.0 BlueHDi 180 ch est pour sa part exclusivement associé à une boîte automatique Aisin à six rapports.

Alors que Peugeot a revu les trains roulant de la 308 GT tout comme le réglage de l’assistance de direction qui est devenu plus direct et plus ferme, le constructeur français va jusqu’à proposer un bouton pour amplifier la sonorité moteur, une fonctionnalité qui rend également la cartographie d’accélérateur plus réactive pour des changements de rapports plus rapides dans le cas de la boîte automatique.

Du point de vue design, la 308 GT se la joue profile bas en toute discrétion avec des boucliers et des bas de caisse spécifiques, mais très discrets, une sobriété qui prévaut également à l’intérieur.

2015-Peugeot-308-GT-1

2015-Peugeot-308-GT-2

2015-Peugeot-308-GT-3

2015-Peugeot-308-GT-4

2015-Peugeot-308-GT-5

2015-Peugeot-308-GT-6

2015-Peugeot-308-GT-7

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPourquoi aimons-nous autant le café ? Son génome pourra le dire
Article suivantSpotify : la publicité passe de l’audio à la vidéo

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here