Playground Global : un incubateur pour les start-ups de l’internet des objets

Le père d’Android, Andy Rubin, se consacre désormais à l’internet des objets. Il lance l’incubateur Playground Global.

C’est en 2014 qu’Andy Rubin, le père d’Android, a quitté Google. Son nouvel objectif est d’aider les start-ups orientées vers l’internet des objets.
Pour les accompagner, Andy Rubin annonce le lancement de Playground Global, un incubateur pour les start-ups de la Silicon Valley.

Il n’est pas prévu que la structure investisse dans les entreprises qu’elle accompagne. Playground Global prendra des parts dans le capital et fournira une aide à leur développement, comme tous les incubateurs.

Pour se lancer, Andy Rubin s’est allié à des partenaires de renom tels que Google, HP, Seagate, Tencent ou encore Foxconn. Ils ont investi 48 millions de dollars dans le projet.

L’objectif assumé par Andy Rubin est de créer une espèce de studio où les inventeurs, les penseurs et les entrepreneurs peuvent mettre au point des gadgets « sans s’inquiéter d’autres aspects de la gestion d’entreprise ».

Playground Global s’est aussi associé à deux autres partenaires, PCH International et Dragon Innovation, dans spécialistes dans la fabrication, l’emballage et la distribution de produits hardware.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentzlaaatan.com : un moteur de recherche qui mêle Google et Zlatan Ibrahimovic
Article suivantBlue Origin : son moteur-fusée est fini

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here