Pluton : l’heure du rendez-vous avec la sonde New Horizons est pour tout bientôt

Lancée le 19 janvier 2006, le but du voyage de la sonde New Horizons sera atteint d’ici quelques heures : un passage au plus près de Pluton.

Les mystères de Pluton devraient être prochainement être percés. En effet, la sonde américaine New Horizons va toute prochainement passer au plus près de la planète naine.
Lancée le 19 janvier 2006, c’est en effet le 14 juillet 2015, à très exactement 15 heures 49 minutes 57 secondes, qu’elle sera au plus près de Pluton.

Alors que la sonde fonce dans l’espace à l’incroyable vitesse de 13,8 kilomètres par seconde, soit près de 50 000 kilomètres/heure, cette rencontre historique intéresse toute la communauté scientifique.

Ce rendez-vous est source d’une grande nervosité, car la sonde ne va mettre qu’un tout petit quart d’heure pour traverser le système de Pluton, donc pour emmagasiner un maximum d’informations sur Pluton et ses cinq satellites : Charon, Hydra, Nix, Styx et Kerberos.

Un des objectifs principaux de ce passage rapproché va être de prendre des images en haute résolution de la planète naine et de ses satellites, et cela à seulement 11 000 kilomètres de distance de la planète naine.

Il faudra être patient pour obtenir les résultats. En effet, si quelques images seront rapidement envoyées vers la Terre, la plupart des données scientifiques seront stockées jusqu’au 14 septembre, date à laquelle elles seront progressivement transmises en direction de la Terre.

De fait, hormis quelques images qui seront publiées par la NASA, on risque de ne pas avoir grand-chose à se mettre sous la dent avant de nombreuses semaines. Mais la perspective d’en savoir enfin plus au sujet de la mystérieuse planète naine Pluton va nous faire patienter jusque-là.

Par ailleurs, après son rendez-vous du 14 juillet, la mission de New Horizons ne va pas s’arrêter. Il est prévu qu’elle aille voir de plus près une autre planète naine, plus lointaine, 2914 MU69, qui devrait être atteinte en… 2019.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMicrosoft renomme Xbox Music en Groove
Article suivantLes Google Glass Enterprise Edition pourraient être plus volumineuses

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here