Pour l’acquisition de deux centres de données, Apple compte investir 1,9 milliard de dollars US

Afin d’appuyer son projet considéré comme le plus essentiel du géant en Europe, en l’occurrence l’alimentation de ses services en ligne, la société américaine Apple, rend public de son intention d’investir 1,9 milliard de dollars pour acquérir deux centres de données au Danemark et en Irlande.

Alimentés avec de l’énergie « 100% renouvelable », mesurant 166000 mètres carrés chacun, les deux centres de données démarreront en 2017.

Dans une dépêche, Tim Cook, PDG de Apple, affirme que « ce nouveau projet primordial constitue un investissement de grande envergure en Europe, de nos jours ».

Athenry sera le site d’installation des centres, situé au Danemark et dans la région centrale de Jultand, précisément dans le Comté de Galway au nord-ouest de l’Irlande. Les centrales doivent renforcer les performances des produits en ligne, notamment Siri, iMessage, iTunes, Store, Maps, App Store pour les utilisateurs dans toute l’Europe.

Apple rassure que ces Centres de données n’useront que de l’énergie capable d’être renouvelée et qu’ils constitueront « une conséquence environnementale la plus positive possible des Data Centers d’Apple ». Le groupe californien tient à collaborer avec des associés locaux pour booster de nouvelles façons de création d’énergies telle que l’énergie éolienne.

L’entreprise se réclame de 18300 employés dans 19 pays d’Europe, dont 2000 font l’objet d’une embauche durant les 12 derniers mois. Elle précise avoir fait des dépenses à hauteur de 7,8 milliards d’euros auprès de fournisseurs et de sociétés européens durant 2014.

Apple a précisé, également, avoir vendu l’iPhone, qui est sa conception phare, en réalisant un record qui lui a valu d’inscrire un profit sur trois mois remarquables dépassant les 18 milliards de dollars US.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDétection d’une nouvelle fuite d’eau radioactive à Fukushima
Article suivantGalaxy S6 : Samsung aurait allégé son interface

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here