Pourquoi tout le monde télécharge Flappy Bird alors que ce jeu est détesté ?

Tous les joueurs qui ont essayé Flappy Bird sont unanimes à dire le détester. Pourtant, ce jeu compte quelque 3 millions de téléchargements par jour.

Proposé par le studio vietnamien Gears depuis mai 2013, le jeu Flappy Bird est disponible sur iOS et Android. Son but est simple : faire monter ou descendre un petit oiseau pour le faire passer entre de grands tuyaux.

Hormis le fait de rappeler certains aspects de Super Mario, Flappy Bird n’a rien d’exceptionnel. Pourtant, depuis quelques jours, le jeu compte quelque 3 millions de téléchargements par jour, sans publicité particulière de la part de son éditeur. Alors, pourquoi un tel engouement ?

Premièrement, le jeu est tellement difficile et énervant qu’il crée un sentiment de frustration qui débouche sur une envie de vouloir faire mieux que les autres.

Mais le déclic a été que ce sentiment s’est retrouvé relayé sur les réseaux sociaux, ce qui a largement contribué à faire connaitre Flappy Bird au monde entier. De fait, rien que pour dimanche dernier, ce sont plus de 1,2 million de tweets qui faisaient référence au jeu.

Alors que Dong Nguyen, son créateur, a du mal à croire au succès de son jeu, certains spécialistes sont sceptiques sur la réelle réussite du jeu. Ils se penchent d’ailleurs sur les raisons de ce succès pour en comprendre la cause…

Flappy Bird : le jeu le plus détesté, mais le jeu le plus téléchargé
Flappy Bird : le jeu le plus détesté, mais le jeu le plus téléchargé

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSEO : comment « bien » changer d’hébergeur
Article suivantMicrosoft : Satya Nadella arrive, Bill Gates part

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here