Pro Evolution Soccer 2016 : Konami frustre à nouveau les utilisateurs d’Xbox One

L’année dernière, les joueurs à PES sur Xbox One ont été frustrés de jouer en 720p alors que leurs homologues sur PS4 avaient droit à du 1080p. Rebelote cette année avec Pro Evolution Soccer 2016.

L’année dernière, les propriétaires de consoles Xbox One ont crié au scandale à l’occasion de la sortie de la simulation footballistique Pro Evolution Soccer. Pour cause, Konami avait fait le choix de proposer un rendu 720p alors que les joueurs sur PlayStation 4 avaient droit à du 1080p.

Le 18 septembre prochain, c’est Pro Evolution Soccer 2016 (PES 2016) qui va sortir. Le scandale pour être une nouvelle fois de mise.

Bien que Konami ait promis du Full HD 1080p pour les deux consoles, la version sur PS4 sera affichée en 1920 x 1080 pixels alors que celle pour Xbox One n’aura droit qu’à du 1360 x 1080 pixels, une qualité graphique qui va une nouvelle fois frustrer les possesseurs de la console de Microsoft.

Afin d’éviter que la polémique n’enfle trop, Konami précise que ce choix a été fait pour « permettre de conserver un affichage 60 fps constant sur la machine de Microsoft ».

Il est vrai qu’il faudra avoir des yeux de lynx pour arriver faire la différence de résolution entre les versions pour PS4 et Xbox One, c’est plus le principe de différencier les deux plateformes qui frustre une partie des joueurs.

Il est à souligner que la sortie de PES 2016 va lancer une nouvelle fois le duel des jeux footballistiques vu que FIFA 16 d’Electronic Arts va également sortir.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Maps s’intéresse à vos plus belles photos de nourriture
Article suivantMicrosoft : un événement pour présenter deux Lumia et la Surface Pro 4

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here