Un projet trop titanesque ? Déjà du retard pour le lancement de l’Apple Car

Est-ce que le projet Titan d’Apple serait trop titanesque ? C’est ce que l’on pourrait penser en apprenant que le lancement de l’Apple Car est déjà retardé.

Cela fait déjà un certain temps que l’on parle de l’intérêt que porte Apple à la voiture autonome. Selon les rumeurs, la firme de Cupertino aurait lancé un projet titanesque : le projet Titan. Faut-il prendre cette Apple Car au sérieux ? Alors que tout est encore à faire en matière de voiture autonome, la marque à la pomme a légitimement le droit de tenter sa chance. Steve Wozniak, le cofondateur d’Apple, croit en tout cas à ce projet.

Selon une nouvelle publiée par The Information, le projet Titan serait en train de prendre du retard. Alors que le lancement de l’Apple Car était évoqué pour 2020, il serait désormais repoussé à 2021. Cela semble encore lointain…

Mais en y réfléchissant de plus près, pourquoi repousser un projet qui est à si long terme ? Simplement parce que des retards commencent à s’accumuler, parce que les échéances ne sont pas tenues, parce qu’il y a des solutions et systèmes qui mettent plus de temps que prévu à être mis au point, parce que les ambitions d’Apple sont trop élevées, parce ce la technologie n’est pas encore point… parce qu’il y a beaucoup de raisons pour qu’un tel projet prenne du retard. La question qu’il faut simplement se poser est de savoir si la firme californienne n’a pas placé la barre trop haute.

On ne s’improvise pas constructeur automobile comme cela

Bien que The Information ne mentionne pas les causes du retard, il est facile d’imaginer que s’improviser constructeur automobile ne se fait pas du jour au lendemain. Cette transition est d’autant plus compliquée lorsqu’il s’agit d’imaginer et construire un véhicule innovant qui n’a rien à voir avec les voitures actuelles.

Bien que l’Apple Car soit toujours un mystère total, il est logique de penser qu’il s’agit d’une voiture électrique autonome. Dans ce cas, il s’agit de concevoir un véhicule aussi performant que ceux que Tesla propose déjà et aussi autonome que la Google Car l’est déjà sur les routes californiennes. Le plus gros challenge est donc de faire mieux que des poids lourds en la matière, dans un délai finalement relativement court.

En résumé, ce retard n’est pas si dramatique que cela. Apple a une très forte pression sur ce projet. Dès lors, il est préférable d’accumuler un retard (raisonnable) et de proposer une voiture compétitive en temps voulu. Et en matière de voiture électrique 100 % autonome, 5 ans correspondent tout d’un coup à un délai particulièrement court !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentCorning présente le Gorilla Glass 5, un verre résistant aux chutes de 1,6 m
Article suivant96 minutes de vol pour le drone autonome solaire Aquila de Facebook
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here