Protection des données : le FBI critique Apple et Google

Les nouvelles mesures de sécurité mises en place par Apple et Google ne sont pas du goût du FBI, l’agence gouvernementale le fait savoir.

C’est pour rassurer leurs utilisateurs, suites au scandale des méthodes d’espionnage du renseignement américain, qu’Apple et Google ont renforcé la sécurité leur politique de protection des données, des mesures qui prévoient notamment que les données personnelles de ses clients ne puissent plus être fournies aux autorités vu qu’il n’y a plus d’accès aux mots de mots de passe des utilisateurs avec iOS 8, un dispositif similaire devant faire son apparition dans Android.

Si ce renforcement de la sécurité doit rassurer les utilisateurs, elle n’est pas contre-pas du goût du FBI. Comme l’explique James Comey, le directeur du FBI, « Je crois profondément en la loi, mais je crois aussi que personne dans ce pays n’est au-dessus des lois. Ce qui m’inquiète ici c’est que des entreprises puissent délibérément faire la promotion de quelque chose qui mette les gens au-dessus des lois ». Comme argument, il précise que « les forces de l’ordre doivent pouvoir avoir accès au téléphone portable d’un kidnappeur d’enfant et à son contenu après l’obtention d’un mandat ».

Le directeur du FBI précise encore être actuellement en négociations avec Apple et Google pour qu’ils changent leur politique de sécurité.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentÀ quoi sert le lecteur d’empreintes digitales ?
Article suivantiOS 8.0.2 : Apple corrige ses bugs
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here