Prudence dans le surf, une faille compromet le mode InPrivate de Microsoft Edge

Le mode InPrivate est censé protéger la vie privée des internautes. À cause d’une faille, ce n’est pas le cas pour le navigateur Microsoft Edge.

Alors que nombreux sont ceux qui veulent connaitre les habitudes de navigations des internautes, la navigation privée est un mode qui est proposé pour préserver la vie privée, notamment en n’enregistrant aucune donnée de navigation localement. À l’instar des autres navigateurs du marché, le navigateur Microsoft Edge propose une telle fonctionnalité, son mode InPrivate.

« Lorsque vous utilisez Microsoft Edge en mode InPrivate, vos informations de navigation, telles que les cookies, l’historique ou les fichiers temporaires ne sont pas enregistrées sur votre appareil une fois votre session de navigation terminée. Microsoft Edge supprime toutes les données temporaires de votre appareil », explique Microsoft sur son site, pour clairement spécifier que ce mode protège la vie privée des utilisateurs. En fait, pas tant que cela.

Le chercheur en sécurité Ashish Singh a en effet découvert qu’il était possible de reconstruire l’historique de navigation d’une session InPrivate de Microsoft Edge en examinant simplement le contenu du fichier WebCache. Cette base de données contient notamment le tableau Container_n où est stocké l’historique de navigation des sessions normales, mais aussi celui des sessions en mode navigation privée. En consultant ce fichier, n’importe qui pourrait donc avoir accès à ces données.

Mis au courant de cette faille de son navigateur Microsoft Edge, l’éditeur de Redmond a indiqué qu’il était en train de travailler à un correctif pour ce problème. Tant que celui-ci n’est pas publié, il est bon d’être conscient que le mode InPrivate laisse des traces. Donc prudence.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDu ping-pong dans l’espace ? Oui, avec de l’eau comme balle !
Article suivantLe meilleur joueur de go professionnel européen ne fait pas le poids contre une machine

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here