Publication des photos de stars dénudées : menace contre Google

A priori, Google n’a rien à voir avec le vol et la publication des photos de stars dénudées. Ce n’est pas l’avis d’un avocat qui compte réclamer 100 millions de dollars au géant du web.

Alors que les photos de stars dénudées ont été volées dans l’iCloud d’Apple, Google n’a à priori rien à voir avec cette affaire. Ce n’est pas l’avis de Marty Singer, l’un des plus puissants avocats des stars hollywoodiennes.

Dans une lettre adressée à Google, et publiée dans la revue spécialisée Hollywood Reporter, l’avocat ne réclame pas moins de 100 millions de dollars en dommages et intérêts à Google. Bien que pas directement impliqué dans cette affaire, ce courrier vise à signifier au moteur de recherche que plus d’une dizaine de célébrités hollywoodiennes, dont des photos privées dénudées ont été piratées et diffusées sur internet, comptent attaquer Google en justice au motif de ne pas en avoir fait suffisamment pour arrêter ces fuites d’images.

C’est en écrivant notamment que « Nous écrivons au sujet du comportement méprisable et répréhensible de Google, non seulement pour ne pas avoir réagi rapidement et de manière responsable en retirant les images, mais aussi pour avoir facilité et permis la poursuite en connaissance de cause de ces actes illégaux » que Marty Singer n’omet pas de souligner que « Google gagne des millions de dollars et tire profit de la victimisation de femmes ».

De fait, avec cette lettre, la polémique de la publication sur internet des photos de stars dénudées n’est pas encre près de se calmer.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : Steve Dowling serait le nouveau directeur de la communication
Article suivantLeonardo DiCaprio n’interprétera pas le rôle de Steve Jobs
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est des moins de 40 ans chez Google, il n’ont pas connus les débuts de l’informatique… Ils doivent réapprendre tout depuis le début. Sous prétexte qu’ils sont géniaux, personne ne les mets en garde contre les exploits des scripts kiddies de 75 ans :).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here