Publicité dans Firefox : oui, mais pas tout de suite

La Fondation Mozilla compte bien proposer du contenu sponsorisé dans son navigateur web Firefox, mais pas tout de suite, en tout cas pas sans avoir pris le temps de consulter des utilisateurs.

Face à la redoutable concurrence actuelle, la Fondation estime que le modèle de la gratuité sans contrepartie proposée par son navigateur Web ne sera bientôt plus vivable dans la réalité économique actuelle. Ce constat pousse Mozilla à explorer de nouvelles voies, typiquement celle du contenu sponsorisé.

Mais plutôt que de foncer tête baissée, Mozilla compte prendre le temps de bien faire les choses, de consulter ses utilisateurs, avant de passer à des phases d’expérimentation, quitte à prendre du retard sur la feuille de route prévue.

C’est dans ce sens qu’une première phase d’évaluation sera lancée dans les semaines à venir, une étape qui visera à déterminer la pertinence ou pas de ce qui sera proposé aux internautes. Ces premiers contenus sponsorisés apparaîtront à l’ouverture d’un nouvel onglet, parmi les neuf tuiles des sites le plus fréquemment/récemment visités.

Si la monétisation des utilisateurs que compte mettre en place la Fondation Mozilla semble avancer tout en douceur, il faut encore préciser que le projet prévoit que Firefox suggère des contenus issus de son écosystème, des sites populaires dans une zone géographique précise ou de partenaires sélectionnés.

Publicité dans Firefox : Mozilla prendra son temps
Publicité dans Firefox : Mozilla prendra son temps

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPhone 6 : sa maquette se compare aux produits concurrents
Article suivantInformatique : tous les câbles ne sont pas bons à l’usage

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here