Publicité : la CNIL recommande le consentement des internautes pour les cookies

Tels de petits mouchards, les cookies sont là pour espionner les habitudes des internautes. Face à l’ingérence des cookies publicitaires, la CNIL recommande le consentement préalable des internautes.

À chaque visite sur internet, les cookies, tels de petits mouchards, scrutent ce que vous faites afin de renseigner les sites sur vos habitudes de navigation. Si certains cookies sont très utiles, par exemple pour conserver certains paramètres, comme la langue de navigation, d’autres le sont nettement moins, comme les cookies publicitaires.

C’est contre ces derniers que la CNIL vient d’émettre une recommandation demandant aux éditeurs de sites d’obtenir le consentement des internautes. Cette recommandation n’est pas une loi au sens juridique du terme, elle donne surtout un cadre de conformité aux bonnes pratiques.

Dans sa recommandation, la CNIL cible particulièrement les cookies dédiés à la publicité ciblée, ceux servant à mesurer l’audience ou encore les traceurs de réseaux sociaux.

De plus, parallèlement à cette recommandation, la CNIL a publié « Cookieviz », un outil gratuitement téléchargeable pour visualiser en temps réel le dépôt et la lecture des cookies.

Voici le lien officiel pour télécharger Cookieviz « sourceforge.net/projects/cookieviz », un logiciel pour visualiser en temps réel les cookies lors de votre navigation.

Découvrez la face cachée de votre navigation grâce à Cookieviz !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFree Mobile : les secrets de la location de smartphones
Article suivantGoogle Earth donne de précieuses informations sur la pêche illégale

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here