Qualcomm : 2 milliards d’euros pour racheter CSR

Qualcomm vient de racheter le fabricant britannique de semi-conducteurs CSR pour 1,56 milliard de livres, soit près de 2 milliards d’euros. Semi-conducteurs : Qualcomm rachète le britannique CSR pour 2 milliards d'euros

C’est le fabricant britannique de semi-conducteurs CSR qui vient d’annoncer son rachat par l’américain Qualcomm. Les conseils d’administration des deux sociétés se sont mis d’accord pour une offre de 900 pence en numéraire par action, soit 1,56 milliard de livres (près de 2 milliards d’euros).

Alors que cette décision est encore tributaire de l’accord des actionnaires, Ron Mackintosh, président de CSR, déclare que « Le conseil d’administration pense que cela représente une issue très attrayante pour les actionnaires, les clients et les employés de CSR ».

Alors que Microchip se serait également proposé de racheter CSR, pour un montant jugé pas assez élevé, c’est donc Qualcomm qui met la main sur l’ancien Cambridge Silicon Radio, une société qui est toujours basée dans la célèbre ville universitaire anglaise.

À propos de ce rachat, Steven Mollenkopf, le directeur général de Qualcomm, déclare pour sa part qu’« Avec le leadership technologique de CSR sur le Bluetooth, Bluetooth Smart et le traitement audio, la position de Qualcomm sera renforcée pour fournir des solutions critiques soutenant la croissance rapide de l’internet des objets, notamment dans l’audio portatif, l’automobile et les appareils portables ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiPad : est-ce qu’Apple va relancer l’envie d’acheter ?
Article suivantAmphipolis : à qui appartient ce mystérieux tombeau ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here