Quelle sera la voiture de l’année 2015 ?

C’est à l’occasion du prochain salon de Genève que nous connaitrons la voiture de l’année 2015. On connait d’ores et déjà les sept finalistes en compétition.

Qui succédera à la Peugeot 308 en tant que voiture de l’année 2015 ? Il faudra attendre l’ouverture du prochain salon de Genève, au mois de mars, pour connaitre la réponse à cette question.

Alors qu’il y avait plusieurs centaines de voitures en compétition pour ce titre, le nombre de véhicules avait déjà été réduit à 31 modèles qualifiés au mois de septembre. Désormais, il ne reste plus que sept voitures en compétition.

Les voitures encore en lice pour le titre de voiture de l’année 2015 sont :

· BMW Série 2 Active Tourer
· Citroën C4 Cactus
· Ford Mondeo
· Mercedes Classe C
· Nissan Qashqai
· Renault Twingo
· Volkswagen Passat

Alors que les 58 membres du jury ont désormais la lourde tâche de départager les finalistes, il est bon de constater que deux voitures françaises sont encore en compétition pour succéder à la Peugeot 308, une preuve des lettres de noblesse de l’automobile française.
Il est à préciser que chaque membre du jury dispose de 25 points qu’il peut distribuer comme bon lui semble, avec un maximum de 10 points pour un modèle.

Entre l’originalité de la Citroën C4 Cactus, les nombreux atouts de la nouvelle Mercedes Classe C, sans oublier le renouveau des berlines esquisser par la Volkswagen Passat, quel est la voiture que vous éliriez vous en tant que voiture de l’année 2015 ?

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentGoogle livre son palmarès des recherches qui ont marqué 2014
Article suivantNetflix : le partage de recommandations arrive sur Android
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here