Quels sont les films qui ont été le plus piratés en 2014 ?

Selon un classement établi par le cabinet de conseil Excipio, « The Wolf of Wall Street » a été le film le plus piraté en 2014.

Avec 30 millions de téléchargements illégaux, selon le cabinet de conseil Excipio, « The Wolf of Wall Street » a été le film qui a été le plus piraté en 2014. Ce film mettant en scène Leonardo DiCaprio devance le dessin animé de tous les records de Disney, Frozen.

On constate que le drame spatial « Gravity » du mexicain Alfonso Cuarón, avec ses sept oscars, figure en bonne place, tout comme « 12 years a slave » qui a été déclaré meilleur film de l’année aux derniers Oscars. « American Bluff » et « Captain Phillips », deux films parmi les plus nominés à cette prestigieuse cérémonie font également partie de ce classement.

Que cela soit avec « Thor: le monde des ténèbres », « Captain America: The Winter Soldier », « Hercule » ou encore « X-Men: days of future past », les films avec des superhéros ont la cote en occupant dix des vingt places de cette liste.

Le Top-20 des films les plus téléchargés illégalement est :

1. « The Wolf of Wall Street » – 30 millions
2. « Frozen » – 29,9 millions
3. « RoboCop » – 29,8 millions
4. « Gravity » – 29,4 millions
5. « Le Hobbit: La désolation de Smaug » – 27,6 millions
6. « Thor: le monde des ténèbres » – 25,8 millions
7. « Captain America: The Winter Soldier » – 25,6 millions
8. « Hercule » – 25,1 millions
9. « X-Men: days of future past » – 24,4 millions
10. « 12 years a slave » – 23,6 millions
11. « The hunger games: l’embrasement » – 23,5 millions
12. « American Bluff » – 23,1 millions
13. « 300: la naissance d’un empire » – 23,1 millions
14. « Transformers : Age of Extinction » – 21,7 millions
15. « Godzilla » – 21 millions
16. « Noé » – 20,33 millions
17. « Divergent » – 20,31 millions
18. « Edge of tomorrow » – 20,2 millions
19. « Captain Phillips » – 19,8 millions
20. « Lone Survivor » – 19,1 millions

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentATIV One 7 Curved : un PC tout-en-un à écran incurvé signé Samsung
Article suivantVœux : l’« annus horribilis » signée Facebook

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here