Qui est Proxima du Centaure dont tout le monde parle ?

Proxima du Centaure est au cœur de l’actualité depuis que tous les médias parlent de l’exoplanète Proxima b. De quoi s’agit-il exactement ?

Ces derniers jours, tout le monde parle de Proxima b, une exoplanète potentiellement habitable qui est la plus proche de la Terre jamais découverte à ce jour. En parlant de cette planète, Proxima du Centaure est systématiquement mentionnée. De quoi s’agit-il ?

Proxima du Centaure est une étoile qui est très connue des astronomes parce qu’elle est simplement la plus proche de notre système solaire. En parlant de « proche », c’est bien évidemment à l’échelle de l’univers vu qu’elle est tout de même située à 4,2 années-lumière de nous.

Située dans la constellation du Centaure, l’étoile Proxima du Centaure est techniquement difficile à observer. Pour commencer, en tant que naine rouge, elle est huit fois plus petite que notre Soleil et est 650 fois lumineuse. À cela, il faut ajouter le fait qu’elle est la plus petite étoile d’un système triple appelé Alpha Centauri, c’est d’ailleurs pour cette raison que Proxima du Centaure est aussi appelée Alpha Centauri C.

En étant beaucoup moins énergétique que notre Soleil, cela signifie aussi que la zone potentiellement habitable autour d’une naine rouge est aussi plus proche. Cette zone correspond à la distance à laquelle doit se situer une planète pour que l’eau à sa surface puisse rester à l’état liquide.

D’autres facteurs à prendre en considération pour être habitable

Pour qu’une planète, respectivement une exoplanète, soit habitable, il faut qu’elle soit dans la zone potentiellement habitable pour avoir de l’eau à l’état liquide à sa surface. Ce n’est qu’une première condition. D’autres conditions doivent être remplies pour qu’il puisse exister de la vie.

Pour qu’il puisse exister de la vie dans le sens où nous l’entendons, il faut aussi qu’une planète possède une atmosphère, une information qui n’est typiquement pas encore connue au sujet de Proxima b. Pour l’heure, elle n’est encore que candidate à être habitable.

À cela, pour qu’elle ressemble à notre Terre, il faudrait encore qu’elle soit rocheuse. De fait, il est encore trop tôt pour savoir si Proxima B est réellement habitable.

Il est à souligner qu’en raison de la petitesse de Proxima du Centaure, tout est plus petit, comme la distance entre Proxima b et son étoile. À l’inverse, vue de la surface de l’exoplanète, son étoile serait gigantesque par effet d’optique, simplement parce qu’elle est nettement plus proche.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : un brevet pour piéger les voleurs d’iPhone
Article suivantL’offre de téléphonie mobile de Google arrive en Europe, mais pas en France
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here