Quoi de neuf dans Street Fighter V ?

La tenue de l’E3 à Los Angeles a été l’occasion de pouvoir tester Street Fighter V. Qu’est-ce que Capcom a changé ?

La licence Street Fighter traverse les âges et demeure toujours l’une des références en matière de baston. Que faut-il retenir de cette nième mouture ? L’E3 nous a permis de découvrir ce qui va changer avec cet épisode.

Graphiquement parlant, la qualité de la modélisation est au rendez-vous, que cela au niveau des détails vestimentaires ou du faciès des personnages. On apprécie notamment les couleurs moins flashy, moins agressives pour les yeux.

Pour ne pas paraitre ringard devant ses potes, il faudra se mettre à l’introduction de la jauge V, qui se régénère en encaissant des coups, dont vont dépendre le V-Trigger, le V-Reversal et le V-Skill.

Le V-Trigger est propre à chaque personnage, il donne accès à des nouvelles propriétés. Par exemple, Ryu gagnera en puissance et Chun-Li verra son nombre de hits augmenter.
Le V-Reversal est un peu le pendant de l’Alpha Counter de Street Fighter Alpha, c’est-à-dire la possibilité de placer un contre dans le combo adverse pour se sortir d’un pressing.

Le V-Skill, ce n’est pas ce biais que Ryu place son fameux parry, ou que Nash et Bison absorberont les projectiles de leurs adversaires, le second étant capable de le renvoyer à son propriétaire.

Il faut signaler le retour de la barre de stun, une initiative qui vise certainement à récompenser les joueurs offensifs.

Pour ceux que cela intéresse, le chip damage est toujours de mise, pratique pour gratter la barre vitale de l’adversaire.

La jauge EX sera précieuse pour renforcer l’efficacité des attaques vu qu’elle continue de se remplir au fil des dégâts infligés et demeure intacte d’un round à l’autre, et surtout indispensable pour les Critical Arts une fois qu’elle est pleine.

Par contre, il faut signaler que le Focus Attack a disparu de Street Fighter V.

Pour finir, il faut encore rappeler que la sortie de Street Fighter V est prévue pour 2016, et cela exclusivement pour la Playstation4. Et PC.


Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHoloLens : une technologie vouée à l’échec ?
Article suivantBouygues Telecom confirme l’offre de rachat faite par Numericable-SFR

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here