Qwant s’associe avec Mozilla pour une version personnalisée de Firefox

La société française Qwant va pouvoir diffuser sa propre version du navigateur Firefox grâce à un accord conclu avec la fondation Mozilla.

À l’image de sa validation par l’éducation nationale, le moteur de recherche alternatif Qwant cherche de nouveaux débouchés pour percer sur un marché très concurrentiel. C’est dans ce contexte que la société française annonce un partenariat avec la fondation Mozilla.

« C’est un accord basé avant tout sur des valeurs communes, de respect de la vie privée et de non-traçage des utilisateurs. Grâce à cet accord, nous sommes désormais disponibles sur Firefox, mais également sur mobile », a déclaré Eric Léandri, cofondateur de Qwant, lors d’une conférence de presse. Concrètement, la société française va désormais pouvoir diffuser sa propre version du navigateur open source Firefox.

Firefox pour Qwant protège l’internaute contre le pistage

Par rapport à une version normale de Firefox, la version Firefox pour Qwant intégrera bien évidemment son moteur de recherche, mais pas seulement. Il s’agit aussi d’une version qui veut « protéger l’internaute contre le pistage sur le web », une protection qui va notamment s’opérer par la suppression des cookies, ces petits programmes laissés sur l’ordinateur dans le but de traquer les habitudes des internautes.

Cette version spécifique de Firefox a également droit à un bouton Qwant qui permet à l’utilisateur de directement accéder à ses carnets et à ses favoris. « C’est un partenariat mondial, qui nous permet de passer à la vitesse supérieure », s’est réjoui Eric Léandri.

Firefox pour Qwant disponible uniquement pour Windows

Même si le partenariat entre Qwant et la fondation Mozilla est mondial, il n’en demeure pas moins que cette alliance est relativement limitée. En effet, elle ne porte que sur une version pour Windows (32 et 64 bits) qui sera essentiellement diffusée au travers du site de l’entreprise française.

Malgré cela, il s’agit d’un excellent accord pour Qwant vu qu’il va permettre au moteur de recherche français de gagner en visibilité. Dans ce sens, l’entreprise multiplie les accords. Cette annonce de partenariat avec Mozilla vient en effet compléter toute une série d’annonces à propos du développement de plusieurs services, comme Qwant Culture pour proposer des contenus spécifiques en partenariat avec les festivals d’Avignon, Aix et Chambord, un accord avec OpenX pour proposer à ses utilisateurs un service d’e-mails sans traçage, ou encore Qwant Map et Qwant Eearth pour permettre de proposer des itinéraires, sans être suivi à la trace. « Notre marché se situe à l’intersection de la recherche sur internet et du respect de la vie privée et nous voulons devenir numéro un sur ce marché. Par la même occasion, nous espérons capter 10 % du marché global des moteurs de recherche en Europe », explique Eric Léandri.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJuno est en orbite autour de Jupiter, c’est la date de lancement de sa mission
Article suivantAvec FASTER, Google relie les États-Unis au Japon à 60 Tbit/s
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here