À quand des radars anti-SMS au volant ?

Une firme américaine a mis au point un radar capable de détecter l’envoi de SMS en temps réel. Si l’utilisation d’un tel dispositif serait salutaire pour la sécurité routière, son utilisation nécessite beaucoup d’adaptation.

ComSonics, une entreprise américaine, a mis au point un radar capable de détecter l’envoi de SMS en temps réel, un dispositif qui pourrait être très utile en termes de sécurité routière lorsqu’on sait qu’un tiers des conducteurs de moins de 25 ans écrit des SMS au volant et deux tiers en lisent en conduisant. Bientôt des radars anti-SMS au volant ?

Mais avant que les policiers puissent utiliser un tel dispositif qui leur permettrait de verbaliser ceux qui utilisent leur smartphone sur la route, de nombreuses adaptations doivent être encore faites.

Pour commencer technique, car la solution actuelle de ComSonics n’est pour le moment pas capable de différencier si le SMS est émis par le conducteur ou les passagers.

À cela il faut ajouter tout l’aspect législatif, un débat qui promet d’être particulièrement houleux vu que la détection de SMS soulève directement la question de la confidentialité des messages envoyés.

De fait, les nombreuses considérations qui doivent encore être prises en compte font que les radars anti-SMS au volant ne sont pas encore prêts, avant longtemps, à servir d’outils pour verbaliser les contrevenants.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec sa Wireless Display Adapter, Microsoft s’attaque à la Chromcast de Google
Article suivantFree : de l’Android TV pour la prochaine Freebox ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here