Radars routiers : de simples « pompes à fric » ?

Alors que l’État français déploie des radars routiers pour tenter d’améliorer la sécurité des usagers de la route, 64% des Français considèrent qu’ils ne servent qu’à remplir les caisses de l’État.

Qu’ils soient fixes ou mobiles, cela fait maintenant de nombreuses années que l’État français déploie des radars au nom de la sacro-sainte sécurité routière. Au fil du temps, la multiplication de ces radars a bien évidemment influé sur le comportement des usagers de la route.

Si certains sont rentrés dans le rang, d’autres continuent à rouler à tombeau ouvert. Ces derniers cherchent simplement des parades aux radars pour ne pas se faire flasher.

Plutôt que de polémiquer sur les moyens d’éviter lesdits radars, l’institut Harris Interactive a mené un sondage pour connaitre le ressenti des Français au sujet de la fonction des radars. Alors que la sécurité routière aurait pu être logiquement la réponse la plus évidente, c’est le rôle de « pompe à fric » pour l’État qui a été plébiscité par 64% des personnes interrogées, c’est-à-dire une majorité de Français qui considère qu’ils ne servent qu’à renflouer les caisses de l’État !

Et vous, que pensez-vous du rôle des radars : est-ce qu’ils servent vraiment que de pompe à fric pour l’État ?

Pour 64 % des Français, les radars sont des "pompes à fric"
Un radar de contrôle automatique en bordure d’une route.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité