Radeon Technologies Group : restructuration immédiate chez AMD

AMD vient d’annoncer une restructuration immédiate avec la création d’une division Radeon Technologies Group dédiée à toutes les activités graphiques du groupe.

Pendant des années, AMD a travaillé au rapprochement des activités CPU et GPU suite au rachat d’ATI. Mercredi, le groupe a annoncé une restructuration immédiate allant à l’encontre de cette stratégie.

En effet, AMD annonce la création d’une division Radeon Technologies Group dédiée à toutes les activités liées aux graphiques, ce qui signifie une organisation verticale alors que son intention préalable était de développer une organisation horizontale.

Cette nouvelle entité, dirigée par Raja Koduri, va devoir piloter l’ensemble des projets d’AMD en matière de graphique, des GPU de la gamme Radeon aux solutions professionnelles, en passant par les contrôleurs graphiques pour les mobiles, les consoles de salon et les solutions de réalité virtuelle.

Cette restructuration immédiate est un signe fort comme quoi AMD veut rester un acteur majeur à l’heure où le nombre d’écrans par utilisateur se multiplie.

« Avec la création du Radeon Technologies Group, nous mettons en place une organisation intégrée verticalement autour des graphiques, plus agiles, concentrée sur la consolidation de notre position de leader dans l’industrie graphique, à même de reprendre des parts de marché profitables sur les marchés traditionnels et d’acquérir une position de leader sur de nouveaux marchés comme la réalité virtuelle ou augmentée », a déclaré Lisa Su, la CEO d’AMD.

En charge de la division Radeon Technologies Group, Raja Koduri est un ancien architecte des solutions Radeon. Il pilotait jusqu’ici la division Visual and Perceptual Computing dédiée aux nouveaux terrains, matériels et logiciels, d’intégration des graphiques. En accédant à cette fonction, il obtient l’étiquette de Senior Vice President.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQuelle est l’altitude du Mont-Blanc ?
Article suivantL’Apple Watch se pare de bracelets Hermès

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here