Rakuten va accepter le bitcoin, sauf au Japon

La galerie marchande Rakuten va accepter le bitcoin dans plusieurs pays, mais pas au Japon.

Créé en 2009, le bitcoin est une monnaie virtuelle qui permet d’acheter des biens ou des services auprès de toute personne ou société qui l’accepte comme mode de paiement, bien que cela ne soit par une véritable devise gérée par une banque centrale.

C’est ce mardi que le groupe nippon Rakuten a annoncé que le paiement par monnaie virtuelle bitcoin sera prochainement rendu possible dans la galerie marchande de plusieurs pays. « Ce moyen de règlement d’achats va d’abord être accepté par les plateformes Rakuten aux États-Unis, en Allemagne et en Autriche », a indiqué le groupe dans un communiqué.

De l’avis de Yaz Lida, le patron de Rakuten aux États-Unis, l’utilisation des bitcoin est censée « améliorer la sécurité, la confidentialité et la commodité des transactions financières ».

Alors que le Japon représente de loin le plus important site de commerce en ligne du groupe, il n’est nullement fait mention de l’acceptation du bitcoin. Il faut dire que la faillite de la plateforme d’échange de bitcoin MtGox, qui siégeait dans l’archipel nippon, a passablement entaché la réputation du bitoin dans le pays.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker