Recharger son smartphone en moins de 30 secondes n’est plus une utopie

Aujourd’hui, recharger son smartphone en moins de 30 secondes n’est plus une utopie, un prototype est déjà fonctionnel.

Recharger intégralement son smartphone en moins de 30 secondes peut paraitre aujourd’hui une utopie. Pas tant que cela vu que la start-up israélienne StoreDot a déjà conçu le prototype d’une batterie capable de le faire.

Présentée il y a quelques jours, cette batterie révolutionnaire utilise des nanopoints, les fameuses molécules de peptide bio-organiques qui permettent à la batterie de se charger plus rapidement. Si la technologie semble au point, il faudra encore la réduire pour la faire intégrer un smartphone. En effet, le prototype actuel est encore trop encombrant pour un appareil mobile.

Les concepteurs de StoreDot considèrent que le produit final pourrait être opérationnel à partir de 2016.

Pour autant que les promesses de cette start-up se concrétisent, cette technologie pourrait littéralement révolutionner la mobilité avec des charges ultrarapides. Ce n’est certainement pas pour rien que le milliardaire russe Roman Abramovich et plusieurs sociétés, notamment un géant de l’électronique chinois, ont déjà investi dans la technologie de StoreDot.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter veut faire la part belle aux selfies
Article suivantSpotify : toujours dans les chiffres rouges

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here