Renault a son premier pick-up : le Duster Oroch

C’est une innovation signée Renault qui sera exposée le 18 juin en Amérique latine au salon de Buenos Aires en Argentine : le premier pick-up conçu par la firme au losange et dénommé le Duster Oroch.

L’an passé, ce pick-up inspiré du SUV Duster, a été posé en modèle de concept-car, l’année 2015 sera donc celle du véhicule en série.

Son appellation de Renault Duster Oroch laisse t-elle présager que ce modèle est réservé à l’Amérique Latine ? Le Duster est commercialisé en France sous la marque Dacia, celle-ci n’existe pas en Amérique du Sud, bien qu’il y ait une usine de montage au Brésil.

Selon les premières sources, ce pick-up Renault Duster Oroch sera lancé en Argentine à un prix inférieur à 20.000 euros, alors que le Duster classique est au prix de 17.000 euros. Le véhicule avec ses 4 portes et ses 5 places arrive dans un secteur pour y concurrencer des marques avec des pick-up de même calibre, mais vendus plus chers comme le Ford ranger ou le Chevrolet S10.

Pour l’hexagone, le segment pick-up n’est pas très prisé par les Français. Alors, le Renault Duster Oroch est ce l’engin des seuls Gauchos Argentins ?

renault-duster-oroch-2015-image-pick-up

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLDSD : encore un échec pour le parachute supersonique de la NASA
Article suivantEncore un départ chez Mozilla : le père de Firefox OS part

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here