Safari 5 : mauvaise nouvelle pour les régies publicitaires

Safari 5, une nouvelle version, pour Mac et PC, plus rapide et plus performante que l’ancienne, apporte la fonction HTML 5, et Safari Reader, la nouvelle fonctionnalité du navigateur Safari. Il vous montre vos sites préférés à un coup d’œil. Et il est si intelligent.

Steve Jobs, le PDG d’Apple a annoncé la sortie de Safari 5 lundi 7 juin, lors de WWDC, la conférence annuelle à San Francisco aux Etats-Unis.

Safari Reader, une nouvelle fonctionnalité sur Safari 5 permet de détecter automatiquement l’article d’une page web, et affiche au lecteur une zone dédiée pour la lecture. Ce qui ne constitue pas une très bonne nouvelle pour les régies publicitaires qui verront leurs bannières s’assombrir ou totalement disparaître.

Démonstration de Safari 5 en vidéo :

Safari 5 restitue les pages web à une vitesse fulgurante. Il offre des fonctionnalités totalement inédites qui rendent la navigation plus agréable. Et il fonctionne sur Mac, PC, iPhone et iPod touch. Découvrez Safari, le navigateur le plus innovant au monde.

Selon le dernier baromètre du site Net Applications pour le mois de mai 2010, Safari n’est que le quatrième navigateur le plus utilisé au monde, avec 4,77% de parts de marché, derrière Google Chrome (7,04%), Firefox (24,32%) et Internet Explorer (59,75%).

Site officiel pour télécharger Safari 5.0 pour Leopard et Snow Leopard. Aussi pour Windows sur : http://www.apple.com/safari/download/

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe nouveau iPhone 4 : deux caméras, deux vues.
Article suivantBarbara Szpirglas est la gagnante de Doodle 4 Google « i love Football »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here