Samaritans Radar, une application pour détecter les tweets suicidaires

En lançant son application Samaritans Radar, l’association caritative britannique espère prévenir les suicides en détectant les tweets suicidaires. samaritans-radar-application-detecter-les-tweets-suicidaires

C’est en expliquant que « Nous savons que les personnes qui souffrent vont souvent en ligne pour trouver de l’aide », que Joe Ferns, un des responsables de l’association caritative britannique Samaritans justifie qu’une application telle que Samaritans Radar permet aux utilisateurs de faire plus attention aux autres personnes en lignes, « voir de les aider à chercher et trouver de l’aide ».

Samaritans Radar est une application gratuite qui se base sur un algorithme pour déceler si le contenu d’un tweet est inquiétant ou pas. Ce sont des termes tels que « fatigué d’être seul », « je me hais », « déprimé », « besoin d’aide » ou « besoin de parler à quelqu’un », qui servent par exemple de signaux d’alarme.

Plus que simplement proposer cette application, un courrier électronique est immédiatement envoyé aux personnes qui souscrivent à l’application, avec des informations sur la manière dont ils peuvent apporter leur aide.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentInformatique : Activité suspecte à la Maison-Blanche
Article suivantMario Kart 8 et Zelda dopent les résultats de Nintendo

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here