Saphir : GT Advanced veut rompre les conditions « pesantes » d’Apple

Après s’être placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites (chapitre 11), GT Advanced demande à la justice le droit de dénoncer les contrats passés avec Apple au motif que ceux-ci sont contiennent des conditions contractuelles « abusives et pesantes ». GT Advanced veut rompre avec Apple

GT Advanced est une société connue pour être le sous-traitant d’Apple, la firme qui lui fournit le saphir synthétique pour ses iPhone. Alors que les rumeurs évoquaient que l’iPhone 6 pourrait être équipé d’un écran en saphir, le fait que cela ne soit pas le cas semble avoir précipité les choses pour GT Advanced.

Après s’être placée sous la protection de la loi américaine sur les faillites (chapitre 11) la semaine dernière, la firme a demandé à la justice, dans le cadre de cette procédure, l’autorisation de dénoncer des contrats passés fin 2013 avec Apple au motif que « Les accords imposaient des clauses et obligations abusives et pesantes à GTAT ».

Le document complémentaire déposé au tribunal des faillites du New Hampshire précise que « Continuer à honorer ces contrats n’est plus une option viable, car le coût de ces opérations de production de saphir draine de manière non nécessaire les ressources de GTAT sans lui apporter de bénéfice tangible. Brûler de l’argent dans les activités de production de saphir pour le bénéfice d’Apple n’est pas soutenable ». Le document ajoute encore que « C’est seulement si GTAT arrête ces opérations qu’elle pourra mettre fin au creusement de ses pertes et recentrer ses opérations sur son cœur de métier, la vente de fours pour produire du saphir et d’autres produits ».

Concrètement, cette mesure n’est pas uniquement administrative vu que l’intention de GT Advanced Technologies est de cesser son activité de production de saphir dans deux usines, à Mesa en Arizona et à Salem dans le Massachusetts, ce qui se traduira par la suppression de 890 emplois.

Alors qu’Apple n’a pour le moment pas réagi à cette annonce, il est bon de préciser que GTAT se réserve le droit de demander des dédommagements à Apple, même si ce n’est pour le moment pas possible en raison de sa procédure de faillite en cours.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker