Schaft : le robot de Google devance la concurrence

C’est en vue de trouver le meilleur robot capable de porter secours à l’homme que la DARPA a organisé une compétition mondiale. C’est Schaft, un robot de Google, qui a largement remporté les demi-finales.

Ils ne sont plus que 8 robots à concourir pour le titre de meilleur robot capable de porter secours à l’homme en cas d’urgence et de catastrophe, mais aussi le premier prix de 2 millions de dollars, une compétition organisée la Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA, « Agence pour les projets de recherche avancée de défense »).

Alors que la grande finale sera organisée en décembre 2014, Shaft, un robot bipède pesant 97 kg pour une envergure de 4,3 m, a dominé les demi-finales en récoltant 27 points sur 32, devançant les robots de l’IHMC et du MIT. Il aura fallu 8 épreuves comme marcher en terrain accidenté, enlever des débris d’un chemin, grimper à une échelle, traverser une passerelle conduire un véhicule ou encore casser un mur de béton en utilisant des outils maniables par l’homme.

Il faut encore préciser que le robot Schaft a été conçu par la firme japonaise du même nom, une société spécialisée en robotique qui fait partie des récentes acquisitions de Google.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle Glass : en vente pour les clients américains !
Article suivantRéférencement : est-il utile de copier-coller des contenus Wikipédia ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here