Accueil » Science » Science : le coeur des astronautes s’arrondit dans l’espace

Science : le coeur des astronautes s’arrondit dans l’espace

Selon une étude menée sur la santé des astronautes, leur cœur s’arrondit lorsqu’ils séjournent longtemps dans l’espace, chose qui pourrait causer des complications cardiaques. C’est ce qui a été communiqué samedi à la conférence que tient annuellement l’American College of Cardiology à Washington.

On reprend les explications du Dr James Thomas responsable scientifique à la Nasa de l’imagerie cardiaque et des ultrasons, et principal auteur de l’étude ; «Le cœur ne fait pas autant d’effort dans l’espace, ce qui peut entraîner une perte de masse musculaire», la présente découverte constitue un des éléments d’entrée à inclure dans le projet d’habitée vers Mars, et plus d’éclairage sur les conséquences de la microgravité sur la physiologie cardiaque durant des voyages de 18 mois et plus dans l’espace.

Il continue «Cela peut avoir de sérieuses conséquences après le retour des astronautes sur la Terre et nous cherchons des solutions, notamment des exercices pour prévenir ou bloquer ce phénomène». Cette rééducation ou exercices serait en aide également aux personnes souffrant de problèmes cardiaques en général, telles que les sujets à d’importants handicaps physiques ou qui ont des défaillances cardiaques, «On pourrait prédire comment le cœur réagit soumis à différentes situations de stress», toujours selon Dr Thomas.

Les constats sortent d’une étude faite sur 12 astronautes de la Nasa auxquels ont a appris au préalable l’utilisation d’une machine à ultrasons afin de prendre des images de leur cœur quand ils étaient dans la Station spatiale internationale, en amont et aval de leur séjour. Les résultats trouvés sont similaires à ceux de la simulation mathématique préétablie; le cœur s’arrondit de presque 10% en apesanteur.

Il est connu que les vols spatiaux impactent le cœur, en effet de retour à la terre les astronautes ont des étourdissements ou s’évanouissent à cause de chute brusque de la tension artérielle, aussi ont été observés des problèmes d’arythmie et une possibilité d’accélération d’athérosclérose vu les radiations que peuvent subir les astronautes.

À leur retour à la terre, le cœur des astronautes reprend sa forme initiale peu de temps après, or les effets à long terme du phénomène restent ignorés expliquent les chercheurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

Ça pourrait vous intéresser

Pour prendre des photos au plus près de Jupiter, la sonde Juno s'est approchée très près de Jupiter

La sonde Juno s’est approchée au plus près de Jupiter

Pour prendre des images à 4 200 km de distance, la sonde américaine Juno de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *