Sécurité : un simple SMS pour pirater des millions de cartes SIM

Par la faute d’une faille de sécurité dans l’algorithme DES de certaines cartes SIM, un simple SMS piégé pourrait permettre à une personne malintentionnée d’usurper l’identité de la personne légitime.

Ce sont quelques 500 millions de cartes SIM qui sont potentiellement vulnérables à une faille de sécurité touchant l’algorithme DES, essentiellement pour de anciens modèles de SIM. Révélé par une société de sécurité informatique basée à Berlin, le risque est suffisamment élevé pour que l’Union internationale des télécommunications (UIT), une agence onusienne, lance une alerte auprès des opérateurs et autorités de régulation de près de 200 pays.

Karsten Nohl, le spécialiste à l’origine de cette découverte, présentera son travail lors de la conférence de sécurité informatique « Black Hat » de Las Vegas qui se tiendra le 1er août prochain. Selon les premiers éléments, il suffirait d’un simple SMS piégé pour pouvoir pirater une carte SIM et permettre à une personne malintentionnée de téléphoner, envoyer des messages ou subtiliser des données bancaires stockées sur l’appareil infecté, peu importe le type ou l’âge du terminal.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid : des mots de passe en clair sur le Cloud ?
Article suivantCartographie : Apple poursuit sa stratégie boulimique
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Merci Emilie pour cet article très intéressant. C’est incroyable de voir les failles que peuvent contenir nos appareils informatique du quotidien et cela fait même un peu peur. Heureusement que l’alerte a été donnée, mais un nombre aussi important de cartes SIM vulnérable ne permet pas de toutes les changer rapidement. Il faudrait peut-être plus de contrôle de la part des constructeurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here