Séisme au Népal : Facebook lance un appel aux dons

Afin de venir en aide aux victimes du tremblement de terre au Népal, Facebook a lancé un appel aux dons.

Pour venir en aide aux victimes du séisme au Népal, Facebook a activé son système d’alerte « Safety Check » qui permet à ceux qui se trouvent dans la région de la catastrophe de prévenir amis et parents de leur situation. Depuis son activation, le système a permis « à des millions de personnes » de certaines zones du Bangladesh, de l’Inde et du Bhoutan de signaler qu’ils étaient sains et saufs.

De plus, lundi, Facebook avait fait apparaitre à ses utilisateurs un message les invitant à faire un don à l’ONG International Medical Corps, qui a envoyé des équipes de secours dans la région sinistrée.

Le réseau social a même proposé d’offrir jusqu’à 2 millions dollars pour compléter les contributions qu’auront apportées les internautes.

« Les gens se manifestent pour apporter leur soutien aux victimes du tremblement de terre qui a frappé les populations du Népal, d’Inde et du Bangladesh », a déclaré la direction de Facebook dans un communiqué.

« Pendant les périodes de crise, nous avons vu des personnes se tourner vers Facebook pour apprendre ce qui se passait, partager leurs expériences et se soutenir mutuellement », ajoute encore le réseau social.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentUn expert sur le vieillissement est sûr de vivre 150 ans
Article suivantOù se situe la frontière entre jouer à Darwin et jouer à être DIEU ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here