SFR : cela ne sera pas avec Free

Alors que le groupe Vivendi envisage de se séparer de son secteur téléphonie dont fait partie SFR, un rapprochement de celui-ci avec Free ne sera pas autorisé par l’Autorité de la concurrence.

Quel sera l’avenir de l’opérateur de téléphonie mobile SFR alors que le groupe Vivendi cherche à s’en désengager ? Si certains évoquaient un rapprochement avec le dernier-né des opérateurs français, Free Mobile, cela ne serait pas le cas. En effet, l’Autorité de la concurrence met son véto à tout rapprochement.

Selon une information de BFM Business, tant SFR que Free ont consulté de façon informelle l’Autorité de la concurrence sur de possibles scénarios de rapprochement des deux entités. « Le gendarme de la concurrence leur a répondu qu’il n’accepterait pas une telle fusion en raison du poids du nouvel ensemble sur le marché du mobile et surtout de l’ADSL », publie BFM en s’appuyant sur ses sources.

Il est vrai qu’avec un tel rapprochement, l’association SFR-Free contrôlerait 50% du marché de l’accès internet, ce qui créerait un quasi-duopole avec Orange, l’autre poids lourd du marché.

Dès lors, il ne reste plus que les scénarios d’un rapprochement entre SFR et Numericable ou entre Bouygues et Numericable, pour autant que cela reste au niveau franco-français.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : de la voix dans le Messenger
Article suivantiOS : pourquoi le jailbreaker ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here