Signal d’alarme pour le climat mondial

C’est à Genève que l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a tiré le signal d’alarme pour annoncer que « nous savons avec certitude que le climat est en train de changer et que les conditions météorologiques deviennent plus extrêmes à cause des activités humaines ».

Pour l’Organisation météorologique mondiale (OMM), tous les signaux sont au rouge ! C’est en tirant un signal d’alarme que l’OMM annonce que « nous savons avec certitude que le climat est en train de changer et que les conditions météorologiques deviennent plus extrêmes à cause des activités humaines », pointant du doigt l’exploitation des combustibles fossiles et la concentration des gaz à effet de serre.

Selon l’agence onusienne, la concentration des gaz à effet de serre a atteint de nouveaux pics en 2013 alors que les océans deviennent de plus en plus acides.

C’est en rappelant que « l’effet cumulé des émissions passées, présentes et futures des effets de serre se répercutera à la fois sur le réchauffement du climat et sur l’acidification des océans » que Michel Jarraud, le Secrétaire général de l’OMM, espère que ce rapport et ce signal d’alarme fera bouger les choses lors du sommet de New York dans deux semaines ou pour la conférence Paris Climat qui doit de tenir fin 2015 pour une entrée en vigueur en 2020. Mais encore faut-il que tous les protagonistes se mettent d’accord, ce qui n’était pas arrivé à Copenhague en 2009.

Climat : nouveau record de concentration des gaz à effet de serre
Climat : nouveau record de concentration des gaz à effet de serre

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQualité de service : Orange en tête, Free plonge !
Article suivantFacebook encourage les vidéos sur son réseau en les dotant d’un compteur de vues

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here